Ouvrez ce bandeau pour des informations importantes sur le site ou la plongée sous-marine!
Plongeur.com Magazine #7La dernier mag
Le numéro 7 est prêt à télécharger!
La GoPro en plongée sous-marineGoPro et la Plongée
Toutes les astuces, les tuyaux de la communauté!
630075713123974735521695
Forums plongée Plongeur.com


Précédent   Forums plongée Plongeur.com > La plongée sous-marine > Nitrox / Trimix / Recycleurs
Identifiant
Mot de passe


Nitrox, normes et réglementation


Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 19/01/2017, 12h59   #21
nics
bien carré, viril, toussa
 
Avatar de nics
 
Date d'inscription: mai 2002
Localisation: A 300m du lac
Envoyer un message via MSN à nics
Annotation: par BlueVince
Ah oui tien, le doute sur l'état intérieur de la bouteille sera vite levé.

C'est pas tant la bouteille que le robinet le souci...compression adiabatique, machin tout ça...
__________________


l'avenir, c'était mieux avant !

nics est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  



Vieux 19/01/2017, 13h10   #22
nics
bien carré, viril, toussa
 
Avatar de nics
 
Date d'inscription: mai 2002
Localisation: A 300m du lac
Envoyer un message via MSN à nics
Annotation: par doumes
bonjour



Il est justement la le problème !! le gravage ou l'auto collant sur le bloc ne fait pas tout , et un bloc gravé O2 n'est pas obligatoirement propre !!
tu va dans un club, ou le compresseur est pourri et le filtre antédiluvien, tu fait gonflé !! supplément gratuit ton bloc est contaminé !! et tu ne les sait pas !!

que peu faire le gravage ou l'étiquette contre cette éventualité ??

Tout comme la soit disant norme M 26 qu devait mettre à l'abri tout le monde, aujourd'hui pour les rares site ou cela est encore en vigueur un adaptateur et le tour est joué !!

Demande à un gonfleur le carnet d'entretien de son compresseur cela sous prétexte que ton bloc est sain et exemp de pollution, et que tu veut être sur que le gonflage ne va pas pollué ton bloc !! ....................................tu va voir sa tête

Et surtout entendre sa réponse !! ..................................

Mais tu n'es pas complètement contre et que tu as compris les risques induits par un gonflage à l'oxygène pur, quand tu fais gonfler ta bouteille là où tu n'es pas sûr du compresseur, tu le fais à travers un filtre ! !
Il faut arrêter de prendre les gens pour des débiles de temps en temps...
nics est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 13h19   #23
gwyckmans
Gil Wyckmans
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Belgique
Il ne faut pas rêver, tous les fabricants de blocs nitrox ne les dégraissent pas... La responsabilité de la non propreté leur r3vient en partie aussi. Ceci dit, même si le bloc est sale, le risque est faible, même en cas de gonflage pression partielle. Surtout si on utilise une lyre avec anti-retour et qu'on ouvre le bloc avant l'oxygène (beaucoup moins d'échauffement adiabatique au niveau des pièces potentiellement sales).
gwyckmans est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 13h55   #24
nics
bien carré, viril, toussa
 
Avatar de nics
 
Date d'inscription: mai 2002
Localisation: A 300m du lac
Envoyer un message via MSN à nics
Ben la compression adiabatique dans un volume de quelques litres au regard de celui dans le volume du robinet ...
nics est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 14h42   #25

magasin ou revendeur de matériel
dangue
semi recycleuriste
 
Avatar de dangue
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au pied de la colline
J'ai l'impression qu'il y en a qui font un peu fausse route sur ce que l'on peut faire ou ne pas faire....

On peut gonfler n'importe quel bloc de plongée au NX 40 en passant par un compresseur, au stick ou membrane , l'effet et le même à l'entrée du compresseur, ou avec un mélange préparé.
Si le bloc est oxy clean, et peut recevoir de l’oxygène pure, il faut intercaler un sur-filtre entre lui et le compresseur, on ne sait jamais ce qui sort du compresseur..... Même sur mes compresseur dont je connais parfaitement le bon état des filtres et des cylindres/pistons/segments, je mets toujours le sur-filtre.

En pression partielle, booster, ce n'est plus du tout la même chose, et là il faut que tout soi propre. Il est bien évident que le gravage, marquage ou autre inscription ne garanti en rien que le bloc ou la robinetterie son propres..

Il est facile de vérifier un bloc qui était rempli avec 100% d'O2, suffit d'analyser le peu de gaz qui en sort...Par contre gonfler en P partielle un bloc NX 32 dont on ne sait rien, même si il est marqué groupe 1 etc ....bofbof...
__________________
dan

[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
dangue est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 15h38   #26
gwyckmans
Gil Wyckmans
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Belgique
Même si ce n'est pas à recommander, il est tout à fait possible de gonfler une bouteille huileuse avec de l'O2 pur (j'en connais qui l'ont fait). Ce que je voulais juste dire, c'est qu'acheter une bouteille neuve pour nitrox ne garanti pas qu'elle soit propre, tout comme il est possible d'y amener des matières grasses à son insu (visser dessus un détendeur qui a été vissé préalablement sur une bouteille grasse, ...).
J'utilise aussi un surfiltre sur les bouteilles devant recevoir un moment donné de l'oxygène pur, et autres précautions classiques.
Un truc que je déplore par contre, est qu'il ne soit plus possible d'ouvrir progressivement les nouveaux robinets des B50 d'O2 de mon gazier (l'ouverture se fait d'un coup sec au moyen d'un levier, et l'aiguille du mano fait un bond à ce moment). Cela augmente à mon sens la température du volume brutalement comprimé...
gwyckmans est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 15h43   #27
christophe 38
loaded,locked, rock !
 
Avatar de christophe 38
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: la cote basque
Annotation: par joker
Bon je comprends que finalement rien n'a bougé en terme de réglementation, je craignais être passé à côté d'un nouveau texte récent.
Pour moi l'autocollant NITROX sur un bloc air n'est pas approprié dans la mesure où cela peut porter à confusion.
Je retiens qu'il faut simplement s'assurer que le gonfleur accepte un bloc air pour un gonflage Nx jusqu'à 40% tout simplement, méthode membrane ou prémixed évidemment.
J'utilise aussi un bi en Tx non dégraissé puisqu'il me sert aussi en bloc air, je le fais charger en prémixed donc pas de souci.
Finalement rien n'a changé



juste une remarque : la notion de bloc "air" n'existe plus en Europe ; c'est G1 ou G2, en ce qui concerne la plongée ;
Groupe 2, c'est air,
Groupe 1, c'est air, nitrox, trimix, oxy...

[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Annotation:
Ne chargez la bouteille qu'avec de l'air respirable sec (bouteille marquée Groupe 2 : G2) ou avec un mélange gazeux Nitrox+O 2 (bouteille marquée Groupe 1 : G1).


bien sur, cela n'empeche pas de reflechir : par exemple, ce n'est pas le gravage sur le bloc qui empeche les polluants de rentrer si la bouteille, oxy clean, est branchée sur un compresseur pourri.


Ce que je conseillerai (mais, les conseilleurs ne sont pas les payeurs), c'est de gonfler au compresseur à membrane ou au stick, jusqu'à 40%, un bloc de plongée non dégraissé.
Pour un bloc dégraissé, il faudra utiliser le surfiltre efficace (pas celui à 40 euros, celui à 500 euros).
Je ne suis pas joueur et je ne conseille pas le gonflage par pressions partielles.

Pour les surox plus elevés, commencer par analyser le gaz contenu afin de déterminer si le bloc est propre ou pas, avant d'envoyer l'oxy...
Effectivement, demander au proprio de tenir le bloc, potentiellement pollué est un bon test pour savoir si c'est pourri ou pas.

Le marquage doit s'effectuer par l'utilisateur à la mise en service avec un autocollant "oxygène" ou "nitrox" et celui-ci est suffisant.
Source : Article de la CTN FFESSM paru dans Subaqua N°227
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
__________________
au fond, la forme
Who dare dive

Christophe 38
bien faire et laisser braire
christophe 38 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 15h51   #28
gwyckmans
Gil Wyckmans
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Belgique
Vous analyser avec quel équipement vos blocs pour savoir si ils sont propres ou pas avant d'envoyer l'oxy?
gwyckmans est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 16h01   #29

magasin ou revendeur de matériel
dangue
semi recycleuriste
 
Avatar de dangue
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au pied de la colline
Annotation: par gwyckmans
Vous analyser avec quel équipement vos blocs pour savoir si ils sont propres ou pas avant d'envoyer l'oxy?


tu analyses le gaz qui reste dedans , et si c'est de l'O2 il y a des chances que le bloc ne soit pas trop pourri..
dangue est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 16h04   #30
christophe 38
loaded,locked, rock !
 
Avatar de christophe 38
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: la cote basque
Annotation: par gwyckmans
Vous analyser avec quel équipement vos blocs pour savoir si ils sont propres ou pas avant d'envoyer l'oxy?


analyser, c'est vouloir connaitre le % d'oxy dans la bouteille..
donc, analyser avec un analyseur.. un truc comme ça : [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]

il ne s'agit pas d'utiliser de la lumiere noire pour mettre en valeur le gras minéral.. (et pas synthétique)..
tu connais quand meme l'historique de ta bouteille ? tu sais si elle est propre ? chez qui elle a été gonflée ?
christophe 38 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  


Vieux 19/01/2017, 16h21   #31
gwyckmans
Gil Wyckmans
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Belgique
C'est ce que j'essaie de faire comprendre... Être soigneux ne suffit pas à garantir la propreté de la bouteille. Et il est possible qu'elle soit sale et quand-même gonflée avec un taux d'oxy élevé (ça ne pète pas nécessairement).
Lors des opérations où il pourrait y avoir une compression adiabatique, faire tout son possible pour limiter le risque (propreté, matériaux compatibles, mise sous pression lente,...), mais la perfection est difficile à atteindre voire impossible (l'huile qui est dans les pores du métal est impossible à retirer).
gwyckmans est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 17h23   #32

magasin ou revendeur de matériel
dangue
semi recycleuriste
 
Avatar de dangue
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au pied de la colline
pour ce qui est des effets d'une compression adiabatique, c'est la robinetterie ou le 1 er étage de détendeur qui vont prendre feu avant la bouteille sale..
dangue est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/01/2017, 21h24   #33
gwyckmans
Gil Wyckmans
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Belgique
C'est clair. La propreté de la bouteille est principalement utile pour éviter de contaminer le robinet et le premier étage du détendeur. Il faut quand-même des températures assez élevées pour arriver à allumer un mélange oxygène -huile, ce qui est peu compatible avec les montées en pression des bouteilles.
gwyckmans est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 06h16   #34
BlueVince
Mouillé jusqu'au cou
 
Avatar de BlueVince
 
Date d'inscription: juillet 2009
Localisation: Jura
Annotation: par christophe 38
Le marquage doit s'effectuer par l'utilisateur à la mise en service avec un autocollant "oxygène" ou "nitrox" et celui-ci est suffisant.
Source : Article de la CTN FFESSM paru dans Subaqua N°227
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Cela ne concerne que les blocs alu, comme dit d'ailleurs dans l'article d'Innodive renvoyant au CTNinfo (dont le lien n'est plus valide).


EDIT : allez, je fais ma [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]. Attention à l'info (de 2009) concernant le gonflage avec du Nx <40% ...
BlueVince est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 06h25   #35

magasin ou revendeur de matériel
dangue
semi recycleuriste
 
Avatar de dangue
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au pied de la colline
Annotation: par gwyckmans
C'est clair. La propreté de la bouteille est principalement utile pour éviter de contaminer le robinet et le premier étage du détendeur. Il faut quand-même des températures assez élevées pour arriver à allumer un mélange oxygène -huile, ce qui est peu compatible avec les montées en pression des bouteilles.


Alors là détrompe toi... en faisant court... J'ai eu plusieurs fois le cas avec un bloc O2 de 7 Litres 300 bar /détendeur MK2 dont le robinet était trés dur à l'ouverture sous pression ...pour divers raisons, de l'eau était rentré à plusieurs reprises dans le 1 er étage..et le 2 eme étage pas trés étanche perdait la pression.. La graisse oxy avait capté des particules...en plongée, je le remaitais régulièrement sous pression en ouvrant/refermant trés brièvement le robinet, et plusieurs fois j'ai entendu un bruit bien plus fort qu'une remise en pression un peu brutale.... La 1ere respiration d'O2 était toujours vraiment dégueu...Lors de la révision ( c'est relativement souvent sur un détendeur O2) , il y avait un dépôt noir dans le 1 er étage,, les joints étaient comme poreux/granuleux au lieu d'étre lisse...
Je pense que les bruits étaient des micro explosions, et qu'il n'y avait jamais eu de vrai feu parce que je refermais immédiatement le robinet.... Maintenant je n'ai jamais fait d'analyse de ce dépôt ni des joints, donc je n'affirme rien, mais ce sont mes déductions, entre ce que j'ai vu, le bruit et le gout de l'O2/gaz.... Depuis j'ai mis des vrais robinet 300 bar.... et je monte les détendeur O2 avec de l'huile plutôt que de la graisse O2..
dangue est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 08h07   #36
la philoche
Mordu de Plongeur.com
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: paris
Il faut rester extrêmement prudent. Chez moi quand ça a brulé, c'est un morceau du liner de la lyre qui est partit, alors que la bouteille étant en cours de transfert depuis plusieurs minutes. J'ai augmenté le débit (vanne à aiguille) pour accélérer un peut le truc et boum. J'ai eu le temps de fermer la B50, par contre la 7 litres a brulé jusqu'au bout.
la philoche est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 09h07   #37

magasin ou revendeur de matériel
dangue
semi recycleuriste
 
Avatar de dangue
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au pied de la colline
Annotation: par la philoche
Il faut rester extrêmement prudent. Chez moi quand ça a brulé, c'est un morceau du liner de la lyre qui est partit, alors que la bouteille étant en cours de transfert depuis plusieurs minutes. J'ai augmenté le débit (vanne à aiguille) pour accélérer un peut le truc et boum. J'ai eu le temps de fermer la B50, par contre la 7 litres a brulé jusqu'au bout.


Il faudrait trés régulièrement ( en fonction de l'utilisation) nettoyer à l'alcool tout ce qui touche à l'O2 sous pression... Ce n'est vraiment pas grand chose à faire, et ça peu éviter des mésaventures... Mais qui le fait ????
dangue est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 09h36   #38
BlueVince
Mouillé jusqu'au cou
 
Avatar de BlueVince
 
Date d'inscription: juillet 2009
Localisation: Jura
Alcool ou acétone ? Je sais que dans la chimie (du moins à mon époque lointaine d'étudiant ...), l'acétone était justement utilisé pour "dégraisser" après le nettoyage des tubes à essais.
BlueVince est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 10h15   #39

magasin ou revendeur de matériel
dangue
semi recycleuriste
 
Avatar de dangue
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au pied de la colline
Annotation: par BlueVince
Alcool ou acétone ? Je sais que dans la chimie (du moins à mon époque lointaine d'étudiant ...), l'acétone était justement utilisé pour "dégraisser" après le nettoyage des tubes à essais.


alcool isopropylique en ce qui me concerne...
dangue est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/01/2017, 10h23   #40
gwyckmans
Gil Wyckmans
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Belgique
Je pense que l'alcool est moins agressif que l'acétone vis à vis des matières plastiques. Les joints, je n'en sais rien. Je sais juste que certains types de joints sont dégradés par le méthanol, mais ne saurais dire lesquels. Le fabricant de la lyre, dans son manuel, doit dire quel entretien est requis (idéalement, dans le meilleur des mondes)

Quand je parlais de l'échauffement des bouteilles de plongée, je parlais de l' intérieur, pas des robinets ni détendeurs qui sont les zones à risque.
gwyckmans est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le HTML peut être employé : non
Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Calcul de votre consommation Excel lordzorp L'Informatique des plongeurs 215 28/04/2014 23h03
bloc déco tout neuf danymayotte Nitrox / Trimix / Recycleurs 61 27/02/2013 09h11
Equipement pour plongée profonde lc30 Le coin du matos 63 16/07/2011 18h16
Ordi suunto noyé :-( xaruf Le coin du matos 34 17/02/2011 06h40
Bien commencer avec les mélanges gazeux Cyberdan Nitrox / Trimix / Recycleurs 32 08/12/2002 12h26


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 16h31.





vBulletin Copyright ©2010, Jelsoft Enterprises Limited - Plongeur.com (t)
Copyright © 2006 PLONGEUR.COM