Ouvrez ce bandeau pour des informations importantes sur le site ou la plongée sous-marine!
Plongeur.com Magazine #7La dernier mag
Le numéro 7 est prêt à télécharger!
La GoPro en plongée sous-marineGoPro et la Plongée
Toutes les astuces, les tuyaux de la communauté!
630075700123963534421695
Forums plongée Plongeur.com


Précédent   Forums plongée Plongeur.com > La plongée sous-marine > Activités Associatives
Identifiant
Mot de passe


Un club asso peut il organiser des sorties pour ses adhérents ?


Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 11/05/2016, 09h31   #21
gerard95
Mordu de Plongeur.com
 
Avatar de gerard95
 
Date d'inscription: février 2002
Localisation: En Provence
Annotation: par nics
La solution est simple, le Club prend les contacts, fait les réservations et chacun paie sa part sur place (ou à l'agence )... c'est comme ça qu'on fait chez nous.


C'est ce que je fais aussi. Le TO à un tableau des inscriptions chacun se chargeant de payer directement le TO, dans les temps.

Coté licence TO , les clubs assos n'y sont pas soumis, mais le comportement doit être le même que celui d'une agence; ce qui 'est jamais fait.
Quant aux séjours avec mineurs non accompagnés, à l'étranger : j'y pense même pas.
__________________
Gérard

Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.
gerard95 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  



Vieux 11/05/2016, 09h33   #22
nics
bien carré, viril, toussa
 
Avatar de nics
 
Date d'inscription: mai 2002
Localisation: A 300m du lac
Envoyer un message via MSN à nics
Même si les sorties se font tous les samedis, qu'est ce qui empêche les participants de payer sur place ?
Même si le tarif est calculé pour un groupe, la division est assez vite faite, non ?

Exemple :
J'ai organisé en septembre une sortie club au Val Versasca ;
Il a fallu trouver de quoi loger les gens qui au camping, qui au camping en louant des bungalows, qui à l'hôtel, trouver un resto pour le dimanche et un endroit où gonfler...
La seule chose que j'ai payée de ma poche était les 300 balles pour les réservations des bungalows... Après j'ai choppé les 2 autres qui dormaient et je leur ai tapé 100 balles...
__________________


l'avenir, c'était mieux avant !

nics est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 11h48   #23
mamanpoissons
Plongeur water-resistant
 
Avatar de mamanpoissons
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Toulouse
Thumbs up

Merci pour toutes ces réponses argumentées et de vos retours d'expérience.

J'en conclus en pratique que si j'organise un WE pour nos adhérents (et les accompagnants se débrouillent solo avec la structure d'accueil) dans une structure qui fait "tout en un" (plongée et hébergement) et que notre club n'en tire pas de bénéfice financier, alors nous restons dans un cadre autorisé.

En ce qui concerne les annulations de dernière minute, nous avons un règlement intérieur qui précise bien les choses, l'adhérent est redevable des sommes engagées par le club, après que le responsable des sorties ait négocié au mieux avec la structure d'accueil. Si l'annulation est liée à un problème de santé contre indiquant la plongée, alors les sommes dues après négociation sont à la charge du club. Heureusement cela n'arrive pas souvent ...

Cependant il est possible pour chaque adhérent de s'assurer pour ce risque chez AXA, c'est compris dans certaines formules et il faut en informer les adhérents. En cas d'annulation AXA rembourse l'adhérent des sommes dues, et le coût de l'assurance n'est pas prohibitif.

Enfin ce n'est pas la même chose selon les destinations.
Pour nos WE (tous les 15 jours) dans une structure française qui offre plongées et hébergement et ne facture (au club) en fin de WE que les plongées effectuées et les nuits dormies, pas de souci et nous sommes probablement à l'abri des ennuis. Les annulations individuelles ne posent pas de problème, mais je ne sais pas ce qu'il se passerait si j'avais réservé pour 40 (bateau plein) et qu'il n'y ait que 5 personnes au final.

Pour un voyage lointain (et couteux), nous procédons comme décrit plus haut. Le TO est contacté par le responsable du voyage et propose un tarif groupe. Les adhérents s'inscrivent et paient individuellement. Le TO et le responsable du club suivent le fil des inscriptions et sollicitent les retardataires. En cas d'annulation le plongeurs se débrouille avec le TO et l'assurance prise ou pas à l'inscription. Mais cela ne règle pas tous les problèmes : bateau "full charter" réservé pour une croisière, 22 participants. 22 plongeurs disent OK mais finalement 7 ou 8 ne paient pas l'acompte et ne donnent pas suite. Il se passe quoi ?? (je croise les doigts, cela ne m'est jamais arrivé).
mamanpoissons est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 11h48   #24
benbulle
Never Born
 
Avatar de benbulle
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: Lyon
Annotation: par bardass
mais quand les sorties sont organisées tous les 15 jours (hein benbulle)

Bah je vais fermer ma gueule alors puisque j'ai tort.
D'ailleurs si je réserve une chambre d'hôtel pour un copain cet été que je vais d'ailleurs conduire en voiture.... je suis un agence de voyage et c'est interdit .

Et la structure fait un "tarif groupe", en parti sur le fait qu'elle gère moins de paperasse et de coup de fil avec un unique interlocuteur.
benbulle est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 14h04   #25
erics91
Mordu de Plongeur.com
 
Date d'inscription: juillet 2005
Localisation: 91/93/22
Hello,

Pour une assos type club de plongée ,il me semble qu'un séjour

plongée rentre dans ce cadre:
DEROGATION TOLEREE :

L’article L 213-2 du code du tourisme indique que les associations

1) sans but lucratif
2) qui n’ont pas pour objet social l’organisation de voyages ou de séjours
3) qui ne se livrent à ces opérations qu’à l’occasion de leurs assemblées générales ou de voyages exceptionnels liés à leur fonctionnement
4) et que ces voyages ou séjours sont organisés pour leurs adhérents
ne sont pas tenues d’avoir une licence d’agent de voyages.

Donc ou est le problème ?

Eric
__________________
D'un monde meilleur on ne parle plus, tout juste sauver celui là..
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
erics91 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 14h29   #26
Matt
neo-boss


Administrateur
 
Avatar de Matt
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: Marseille
Annotation: par erics91
Hello,

3) qui ne se livrent à ces opérations qu’à l’occasion de leurs assemblées générales ou de voyages exceptionnels liés à leur fonctionnement

Donc ou est le problème ?

Eric


Il semblerait que la notion d'"exceptionnel" ait été précisée ensuite et que ce soit au maximum 3 fois par an.

Du coup pour un WE sur deux ca le fait pas...
Matt est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 16h14   #27
gerard95
Mordu de Plongeur.com
 
Avatar de gerard95
 
Date d'inscription: février 2002
Localisation: En Provence
Dans le [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] on y trouve un petit résumé réglementaire :
l’article L.211-18 III-a du code du tourisme précise que ne sont pas tenus de satisfaire aux conditions d’aptitude professionnelle, d’assurance de responsabilité civile professionnelle et de garantie financière et à l’immatriculation les associations et organismes sans but lucratif qui n’ont pas pour objet l’organisation de voyages et de séjours et qui ne se livrent à ces opérations qu’à l’occasion de leurs assemblées générales ou de voyages exceptionnels, liés à leur fonctionnement et qu’ils organisent pour leurs adhérents ou ressortissants.

Le législateur n’a pas précisé le nombre de voyages au-delà duquel l’immatriculation est requise. Cette disposition ne pourra le cas échéant être interprétée que par le juge.


Pour les lotos associatifs, dont le but lucratif pour l'asso ne fait aucun doute le législateur ajoute " …s’agissant de la fréquence des initiatives de chaque organisateur, …, deux à trois séances annuelles constituent la limite d’usage : au-delà, la présomption d’activité commerciale apparaît et, en tout état de cause, il doit être procédé, à l’initiative des préfets, à un examen approfondi de la nature de l’activité et des intentions des organisateurs ".
Pour d'autre cas et activités, j'ai vu le chiffre 6, limite du non commercialisme.
Les Glénan se sont fait taxer pour une activité intense de formations, sans qu'il y ait de nombre particulier.
gerard95 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 16h30   #28
Matt
neo-boss


Administrateur
 
Avatar de Matt
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: Marseille
Annotation: par gerard95

Le législateur n’a pas précisé le nombre de voyages au-delà duquel l’immatriculation est requise. Cette disposition ne pourra le cas échéant être interprétée que par le juge.


J'avais trouvé un site qu'il y a avait maintenant un consensus sur le nombre de 2 ou 3, mais je le retrouve pas.
Matt est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 17h04   #29
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Ayant organisé pendant des années des WE en Méditerranée pour un club, je découvre avec ce fil, qu'apparemment, nous étions dans l'illégalité , puisque le club avançait les frais auprès des différents prestataires ...

Ces sorties étaient réservées aux seuls adhérents et l'association n'en tirait aucun bénéfice.

Mais par contre, c'est bien le point n°3 des conditions de dérogations pour les associations (article L.213-2 du code du tourisme) qui pouvait poser problème :
Annotation:
3) qui ne se livrent à ces opérations qu’à l’occasion de leurs assemblées générales ou de voyages exceptionnels liés à leur fonctionnement

Annotation:
Par voyages exceptionnels, une réponse ministérielle du 10 mai 1999 considère que les voyages conservent leur caractère exceptionnel s’il y en a au maximum trois par année civile sous réserves de l’appréciation des tribunaux en cas de litige ou de poursuites pénales.


Il aurait été en effet difficile de justifier que les dites sorties soient à caractère "exceptionnel" dans la mesure où elle sont au programme des activités du club toutes les années !

Néanmoins, malgré le coté légal qui semble clair, je ne peux que m'interroger sur les aspects anti-pratiques de telles mesures.
En reprenant le cas des sorties que j'organisais, le club assurait le règlement collectif des prestations suivantes :
- location de minibus 9 places pour les trajets
- réservation de bungalows dans un camping
- réservation de plongées auprès d'un centre pro
- gonflage des blocs (il y avait aussi des plongées du bord organisées en direct par notre club)
(Pas de repas, car chacun prévoyait des casses-croutes et les courses se faisaient en commun par bungalow).

Je vois quand même difficilement l'accueil du camping (une seule personne) se cogner le règlement individuel de 30-35 personnes pour 6 à 8 bungalows ...
Idem pour l'agence de location des minibus avec 3 véhicules payés par 30 personnes ...

Et franchement, s'il faut recourir à une agence de voyage pour s'organiser un WE en bord de mer, ça commence à s'approcher d'une histoire de Shadocks : "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué" ...

Bref, tout ceci ressemble bien à une autre dérive administrativo-légale éloignée de toute considération pragmatique, dont notre pays est malheureusement coutumier ...
__________________
"Saut sac à la main", ... et "réception sur les globes oculaires !"
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] ([Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] ...)
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 17h11   #30
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Ah si, il y a une astuce pour rentrer pleinement dans ces conditions de dérogations, notamment le point n°3 (caractère exceptionnel ou à l'occasion des AG) : modifier les statuts pour faire coller le nombre d'AG au nombre de sorties à faire, et organiser une AG à chaque sortie !

Bon, d'accord, ça ne simplifie pas forcément la lourdeur d'organisation de la sortie ...
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  


Vieux 11/05/2016, 19h51   #31
Scubacastor
livré sans fromage


Super-Moderateur
 
Avatar de Scubacastor
 
Date d'inscription: juillet 2002
Localisation: Lorient, 56
Annotation:
Je vois quand même difficilement l'accueil du camping (une seule personne) se cogner le règlement individuel de 30-35 personnes pour 6 à 8 bungalows ...


Ce n'est pas un exercice extremement compliqué de faire un total et de diviser par le nombre de participants puis de demander à chaque participants le reglement du resultat de la division... Je sors régulièrement en gros groupes à des restos et c'est jamais très compliqué que ce soit pour diviser le total par le nombre de participants ou que chacun paie en fonction de ce qu'il a consommé.

Je suis surpris un peu devant ces commentaires qui disent que c'est compliqué pour la structure. C'est peut-être compliqué (et encore...) mais c'est le boulot de la structure de gerer les inscriptions. Et c'est bcp plus facile pour elle de rentabiliser son activité en recevant un groupe même payant individuellement que diffuser une offre et attendre les clients.

Quant à l'asso, le cadre législatif complique la convivialité du processus c'est certain. D'un autre côté, quand ça merde, ça limite les situations comme celle qu'a vécu Encoreplus2 et ça évite ultimement que la responsabilité retombe sur des membres de l'association.
__________________
Save the cods, save the world.



Modérateur Construction/Bricolage et Vidéo sous-marine
Scubacastor est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 20h24   #32
gerard95
Mordu de Plongeur.com
 
Avatar de gerard95
 
Date d'inscription: février 2002
Localisation: En Provence
Le législateur n’a pas précisé le nombre de voyages au-delà duquel l’immatriculation est requise. Cette disposition ne pourra le cas échéant être interprétée que par le juge
Réponse publiée au JO le : 24/04/2012 page : 3166
C'est donc assez récent.
26 week end annuels à Marseille pour une club du Rhone vont passer pour normaux;
mais 6 fois 2 semaines aux Maldives vont peut etre attirer l'attention, à fortiori si c'est un club de scrabble.
gerard95 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 11/05/2016, 20h41   #33
Matt
neo-boss


Administrateur
 
Avatar de Matt
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: Marseille
C'est ton interprétation, la réponse ministérielle citée plus haut en d'une autre qui est en plus très claire.

Elle est certes plus ancienne que le texte que tu cite mais n'est pas pour autant contredite par celui ci. Puisque par définition un ministère n'est pas législateur (la séparation des pouvoirs tout ça tout ça...)

De ce que j'en comprends, le ministère te dit qu'au delà de 3 pour lui tu es contrevenant a la loi, donc qu'en gros il pourra te poursuivre, après libre à la justice dei donner tort.
Matt est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 12/05/2016, 08h21   #34
Ulmo133
Mordu de Plongeur.com
 
Avatar de Ulmo133
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Nice/Orléans
Comme l'a dit Doumé Deneuil, il y a eu un article dans Subaqua dernièrement (début d'année) à ce sujet et ils sont bien embêté car la conclusion est "wait and see" car pour le moment toute sortie organisée par un club est hors la loi sauf si le club prend une assurance de voyagiste. Car le problème est au niveau de l'assurance principalement.
Les fédérations (car ça ne touchent pas que la plongée) sont en train de voir avec jeunesse et sport pour régler le problème.
En dehors du fait que chacun peut payer sa part, ce qui est tout à fait possible. Quand certaines sorties sont subventionnées par le club (genre sortie de validation) ça devient plus compliqué...
Ulmo133 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 14/05/2016, 20h17   #35
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Annotation: par Scubacastor
Ce n'est pas un exercice extremement compliqué de faire un total et de diviser par le nombre de participants puis de demander à chaque participants le reglement du resultat de la division...

Je ne dis pas que diviser est compliqué.
Et je conçois bien que pour le club de plongée, ou un hôtel, par exemple, faire payer chaque participant soit relativement facile.

Par contre, pour reprendre mon exemple cité plus haut, l'accueil d'un camping hors saison (une seule personne) ne va pas être ravi du règlement individuel de 30 personnes pour 8 bungalows, là ou elle n'aurait que 8 règlements, au plus, avec des particuliers.

Idem pour l'agence de location des minibus : vous croyez vraiment réaliste de faire venir les 30 membres qui participent au retrait des véhicules (alors que le point de ralliement est plutôt le local du club, pour des raisons pratiques et matérielles évidentes) pour se partager la note. L'agence va-t-elle accepter un encaissement fractionné en 30 parts là où elle ne procéderait qu'à 3 opérations maxi usuellement ?

Et je ne parle même pas des péages autoroutiers ou des pleins de carburants ... Faudrait-il donc, selon le bon vouloir de nos législateurs plein de bonnes intentions, demander au pompiste ou au guichet d'autoroute un règlement fractionné en 30 parts ? Soyons sérieux, c'est complètement irréaliste.

Alors, je vois déjà les réponses : pour ces prestations particulières, un membre avance, les autres le rembourse secondairement. Oui, fort bien. Je l'ai fait pendant des années. Mais c'est justement pour éviter le désagrément d'un membre de devoir avancer des sommes parfois conséquentes que nous étions passé à une avance par le club, infiniment plus simple et confortable pour tout le monde, pleine de bon sens pour une activité club.

C'était sans compter sur le "bienveillance" de nos élus ...
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 14/05/2016, 21h05   #36
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Annotation: par Ulmo133
Comme l'a dit Doumé Deneuil, il y a eu un article dans Subaqua dernièrement (début d'année) à ce sujet et ils sont bien embêté car ...

Je viens de retrouver l'article en question : SUBAQUA, n°263 (nov-déc. 2015), page 84-85, rubrique "juridique". L'article de Jérôme Carrière (Vice Président de la CJN) porte initialement sur la "foire aux questions" du site de la Commission Nationale Juridique (CJN) mais se termine sur l'exemple des sorties et voyages organisés par les clubs.
C'est à lire, fortement lié à notre discussion. Pour ne pas tomber dans les travers de l'interprétation, je vous en retranscris quelques passages :
Annotation: par SUBAQUA - Jérôme Carrière
Ce phénomène s'appelle, dans le jargon juridique, l'inflation normative et les causes sont anciennes du fait de la forte tradition interventionniste de notre pays.


Annotation: par SUBAQUA - Jérôme Carrière
... et aujourd'hui nous en sommes là. A nous poser une multitude de questions sur notre activité préférée. Ai-je le droit de faire ceci ou cela, puis-je partir là, peut-on organiser cela ...
Mais au fait, notre ambition, notre recherche, notre Graal, le point culminant de tout plongeur, n'est ce pas la liberté ?


Annotation: par SUBAQUA - Jérôme Carrière
Mais force est de constater que de nombreuses questions que nous ne nous posions pas avant arrivent régulièrement sur la FAQ. C'est cette overdose de texte qui en est la cause et cette volonté bien de chez nous de tout régenter par la loi.
...
Parfois nos réponse sont difficiles à comprendre car nous n'avons pas toujours nous même compris la finalité de l'administration sur tel ou tel sujet. Elle n'a d'ailleurs pas toujours la réponse à sa propre volonté de tout gérer, organiser ou réglementer.


Annotation: par SUBAQUA - Jérôme Carrière
Dans la cadre de la loi de modernisation des services touristiques du 22 juillet 2009 (N°2009-888), le gouvernement a sérieusement modifié la réglementation des professions du tourisme, et notamment des "opérateurs de ventes de voyages et de séjours". La cible s'est élargie et précisée, notamment par l'article L.211-2 du Code du tourisme qui définit ...
Une multitude de contraintes ont été associées ...
De ce fait, tout club ou SCA qui propose à ses membres ou à ses clients, de lui régler un forfait de séjour dans lequel figurent les frais de plongée ET un autre constituant du voyage (train, avion, hôtel, restaurant ...), tombe sous le coup de la loi en devenant opérateur de vente de voyages et de séjours.


Annotation: par SUBAQUA - Jérôme Carrière
Certes, l'article L.211.18 de la loi de modernisation du tourisme stipule que les associations sans but lucratif qui organisent ce type d'opération à l'occasion de leurs assemblées générales ou de voyages exceptionnels ne sont pas tenues de s'immatriculer.
...
Mais c'est quoi exactement un voyage exceptionnel ?
...
Réponse du ministère publiée au JO le 13/09/2011 : "... Cette disposition ne peut être interprétée que par le juge. ..."
...
Nous voilà bien avancés ! Il va falloir qu'une association soit condamnée pour connaître la réponse définitive et que tous les recours possibles soient épuisés.
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 14/05/2016, 21h49   #37

centre ou structure de plongée
Narcosis
Instructor Trainer
 
Avatar de Narcosis
 
Date d'inscription: avril 2003
Localisation: RIVIERA MAYA MEXICO
Cliquez ici pour appeler Narcosis par Skype
Annotation: par nics
La solution est simple, le Club prend les contacts, fait les réservations et chacun paie sa part sur place (ou à l'agence )... c'est comme ça qu'on fait chez nous.




C'est ce qui se fait regulierement, en effet...
-- 1 interlocuteur du groupe pour plannifier le sejour des membres, l'organisation pratique, negocier les prix, etc...
-- chaque membre du groupe paye sa note directement au prestataire, aux tarif convenu pour le groupe...
-- cela permet meme d'individualiser les couts facilement (jean-luc n'a pas plonge le dernier jour car pbs d'oreille, blablabla... c'est simple a re-ajuster, de part la structure, comme pour Jean-Luc, et le club n'a rien a faire!)
-- c'est un peu plus d'organisation administrative pour le centre, surtout si celui-ci organise aussi logement et autres excursions pour accompagnants... Mais rien de tres complique non plus!
-- cela permet aussi de ne pas forcement passer par des TO (qui je le rappel vivent d'une partie de votre facture); et qui souvent ne connaissent pas tres bien les specificites locales et les divers prestataires (ex: reservation d'hotel eloigne du centre, centre qui ne dispose que de 5 blocs en DIN, etc...)
-- chaque membre du groupe beneficie de ses propres assurances cb et autres si il veut les payer en plus ou non (assurance annuation vol derniere minute, etc...)

Cela marche tres bien aussi...


Salut!
__________________
Santiago Pintado
Recreational, Technical & Cave Diving in Mexico
santiagodivingmexico.com
Facebook: [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Photos/Instagram: [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Narcosis est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 14/05/2016, 22h09   #38
nics
bien carré, viril, toussa
 
Avatar de nics
 
Date d'inscription: mai 2002
Localisation: A 300m du lac
Envoyer un message via MSN à nics
Annotation: par Scubaphil
Je ne dis pas que diviser est compliqué.
Et je conçois bien que pour le club de plongée, ou un hôtel, par exemple, faire payer chaque participant soit relativement facile.

Par contre, pour reprendre mon exemple cité plus haut, l'accueil d'un camping hors saison (une seule personne) ne va pas être ravi du règlement individuel de 30 personnes pour 8 bungalows, là ou elle n'aurait que 8 règlements, au plus, avec des particuliers.

Idem pour l'agence de location des minibus : vous croyez vraiment réaliste de faire venir les 30 membres qui participent au retrait des véhicules (alors que le point de ralliement est plutôt le local du club, pour des raisons pratiques et matérielles évidentes) pour se partager la note. L'agence va-t-elle accepter un encaissement fractionné en 30 parts là où elle ne procéderait qu'à 3 opérations maxi usuellement ?

Et je ne parle même pas des péages autoroutiers ou des pleins de carburants ... Faudrait-il donc, selon le bon vouloir de nos législateurs plein de bonnes intentions, demander au pompiste ou au guichet d'autoroute un règlement fractionné en 30 parts ? Soyons sérieux, c'est complètement irréaliste.

Alors, je vois déjà les réponses : pour ces prestations particulières, un membre avance, les autres le rembourse secondairement. Oui, fort bien. Je l'ai fait pendant des années. Mais c'est justement pour éviter le désagrément d'un membre de devoir avancer des sommes parfois conséquentes que nous étions passé à une avance par le club, infiniment plus simple et confortable pour tout le monde, pleine de bon sens pour une activité club.

C'était sans compter sur le "bienveillance" de nos élus ...

Irréaliste ?
C'est à ce point inimaginable pour toi de dire JE paie la location et le trajet, au retour on divise et vous me devez X € ?
nics est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 14/05/2016, 22h29   #39
dwooppy
Mordu de Plongeur.com
 
Date d'inscription: janvier 2016
Localisation: Quelque part
Annotation: par nics
Irréaliste ?
C'est à ce point inimaginable pour toi de dire JE paie la location et le trajet, au retour on divise et vous me devez X € ?


Dans un club où je suis, je suis le seul à pouvoir avancer des factures de 500 balles. Donc ca me surprend pas que quelqu'un trouve ca inimaginable, parce que la location ou autre pour X personnes, ca peut faire un peu plus que ca.
dwooppy est actuellement connecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 14/05/2016, 22h38   #40
gerard95
Mordu de Plongeur.com
 
Avatar de gerard95
 
Date d'inscription: février 2002
Localisation: En Provence
Annotation: par dwooppy
Dans un club où je suis, je suis le seul à pouvoir avancer des factures de 500 balles. Donc ca me surprend pas que quelqu'un trouve ca inimaginable, parce que la location ou autre pour X personnes, ca peut faire un peu plus que ca.

Effectivement ca peut perturber.
Ca peut perturber parce que le club n'a pas envie de voir passer 20 ou 30000 euros dans ses comptes plusieurs fois par an.
Ca peut faire désordre comptable.
Et perso j'ai pas envie non plus, surtout si le jeu de "je sais pas, je vais voir, peut etre que, j'attends un peu, ma soeur m'a dit; ..." commence.
gerard95 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Discussion fermée


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le HTML peut être employé : non
Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
CR Croisière Malpelo Dive Expeditions 11J/10N Mars 2015 à bord du Yemaya. orangina38 Océan Pacifique 12 05/09/2015 01h22
Code du Sport et plongeurs PADI Ntokyo Niveaux et prérogatives 243 15/02/2013 07h52
ventilation en plongée : quelques pistes et exercices cooltrane Niveaux et prérogatives 37 14/02/2012 10h23
CR Croisière Maha - mars 2011 Tunji Océan indien & Afrique de l'est 10 02/06/2011 11h19
Charte du Forum Plongeur.com Fab Charte du Forum 3 15/02/2006 20h23


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 15h38.





vBulletin Copyright ©2010, Jelsoft Enterprises Limited - Plongeur.com (t)
Copyright © 2006 PLONGEUR.COM