Ouvrez ce bandeau pour des informations importantes sur le site ou la plongée sous-marine!
Plongeur.com Magazine #7La dernier mag
Le numéro 7 est prêt à télécharger!
La GoPro en plongée sous-marineGoPro et la Plongée
Toutes les astuces, les tuyaux de la communauté!
630075700123963534421695
Forums plongée Plongeur.com


Précédent   Forums plongée Plongeur.com > La plongée sous-marine > Activités Associatives
Identifiant
Mot de passe


La FFESSM n'a plus de Commission Médicale !


Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 19/04/2015, 08h58   #61
nanobulle
vieux plongeur
 
Avatar de nanobulle
 
Date d'inscription: décembre 2011
Localisation: Var
Annotation: par poune
C’est une bonne chose que la CMPN disparaisse.

Pourquoi y aurait-il une commission médicale avec des certificats fait seulement par ces dits médecins pour de la plongée loisir ?

S’il y avait une surmortalité dans les autres pays (anglosaxons ou pas) par rapport à la France on le serait. Tout médecin généraliste est capable de juger de cette aptitude à condition d’avoir avec lui une liste de pathologie à risque (puis il orientera le bilan ou vers des Cs spécialisées).

Si c’est pour aller voir un médecin fédéral et discuter la moitié de la consultation des dernières plongées je ne vois pas l’intérêt.

Le travail peut être poursuivie soit au sein de Medsubhyp soit en créant une association nationale de médecine de plongée indépendante. L’exception française doit évoluer, malheureusement cela se fait actuellement dans la douleur mais ce n’est que le début (la plongée à l’Air à 60m sera la prochaine étape)

L’article L231-5 du Code du Sport, qui débute par « Les fédérations sportives veillent à la santé de leurs licenciés et prennent à cet effet les dispositions nécessaires, ..... », impose à la FFESSM d’avoir une Commission Médicale et de Prévention. Son rôle est de proposer à la direction fédérale des mesures permettant de préserver la santé des plongeurs, tant dans leur pratique que lors des examens.
Pour rester dans les clous, le CDN devra se faire violence et recréer de toute pièce une CMPN et nommer un nouveau Médecin Fédéral.

Quant au devenir du certificat médical, il est précisé dans la Loi-Santé qui vient d’être votée par l’Assemblée Nationale (article 54 bis).
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Plusieurs dispositions concernent l’évolution des certificats médicaux de non contre-indication pour la pratique sportive.

Il est à remarquer dans la discussion « ... que les disciplines à risques .... nécessiteront toujours un examen et un certificat médical particulier ».
La plongée sous-marine en fait partie.

Le contenu de ces examens sera défini par le Ministère des Sports probablement par un arrêté.
nanobulle est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  



Vieux 19/04/2015, 19h00   #62
jacbri
Petit baigneur
 
Date d'inscription: avril 2015
Localisation: guadeloupe
""S’il y avait une surmortalité dans les autres pays (anglosaxons ou pas) par rapport à la France on le serait. Tout médecin généraliste est capable de juger de cette aptitude à condition d’avoir avec lui une liste de pathologie à risque (puis il orientera le bilan ou vers des Cs spécialisées).""
bonjour à tous
qui va faire la liste des pathologies à risque?
qui va la faire évoluer?
qui va l'adapter en fonction du terrain etc...
qui va être le spécialiste médical "hyperbare, sport,plongée etc...."
qui va statuer sur les cas litigieux et aussi chez les moniteurs...le médecin du travail?
qui va réhabiliter un plongeur après un accident?
bonne chance
jacbri
jacbri est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/04/2015, 20h53   #63
J-B
Faut pas Pi Mai, ko.
 
Avatar de J-B
 
Date d'inscription: octobre 2013
Localisation: Les pieds ici ou là, le coeur dans les Alpes
L’institution n’est pas vraiment connue pour sa finesse, il semblerait. Allons, allons, j’entends des ricaneurs oser disqualifier l’evenement, allant meme jusqu’a parler d’un orage dans un verre d’eau desquels l’institution est coutumiere, et qui n’affectera pas grand monde au dela des interesses -les uns l’etant par la notoriete de la grande Federation et le nombre de licences qui s’ecroule, les autres par leur statut ronflant de “support scientifique” et leur aura vaguement intellectuelle sur les zods quittant le port…

Mais que s’est-il passe? Les egos furent un peu froisses, menant au claquage de porte theatral haut en couleurs des erudits, non sans declaration grandiloquente, tel l’Iran quittant une reunion de l’ONU (comme dirait l’autre, as if someone cared about Iran… or about the UN) , outres que si peu de cas ne soit fait de leur expertise et de leur “engagement” par les scribouillards administratifs au pouvoir, aussi meprisables par leur vocabulaire peu raffine que par leur ventripotence. Ils parlerent meme de “suicide” de leur commission (l’histoire ne precise pas quel fut le moyen utilise, eux qui ont acces a toutes sortes de substances, mais l’on peut penser que la sigue eut ete la plus adequate, de par son cote romantique et son parfum Grece-antique qui sied si bien a ces ferus de citations en langues anciennes). Pourtant, si l’on fait abstraction du cote un peu cru des irreverents qui deplaisait aux docs, ils avaient quand meme des points communs. Les deux groupes, malgre leurs evidentes differences de niveau d’instruction qui s’effacaient bien vite lorsque le pastis nivelait la portee du discours, aimaient l’ascendant sur les novices. Ils aimaient egalement faire autorite dans le domaine de la plongee. Enfin, ils savaient tous deux qu’ils etaient investis d’une mission superieure et que le petit peuple, en France cela va de soit, mais au dela des oceans egalement, avait besoin d’eux pour qu’on lui montre la voix de la plongee.

Enfin, a bien yregarder, il semblait que les suicides eux-memes regrettaient plus la forme que le fond, leur decision implacable ne menacant sans doute que marginalement le nombre de publications et d’avancees majeures en relation avec la medecine hyberbare –ils sont benevoles après tout. Ceci etant dit, ”l’affront”-le terme, malgre sa faiblesse a retranscrire le crime, fut utilise- etait impardonable. Eux qui s’etaient convaincus entre eux d’etre bien plus que des «medecins lambda avec une licence » –enfin la licence, ils l’avaient, meme s’ils ne comprenaient pas que leur statut superieur ne leur confere pas de droit, de facto meme, devrait-on dire, la legitime dispense de la payer-, et medecins, ils l’etaient. Mais “lambda”,quel crime de lese-majeste , quelle vulgarite dans le propos. Certes, ils savaient apprecier l’usage de la lettre grecque, mais alpha ET omega auraient été de bon aloi dans le cas present. En plus, ils ne sauraient etre associes avec les autres medecins aux diplomes identiques mais qui n’ont jamais participe a des colloquesde plongee en outre-mer. La “pilule ne (passerait) pas” et l’histoire ne s’arreterait pas là. En effet, tres peu de temps ne s’ecoula avant que les hommes de rang du parti ne lisent avec stupefaction les envolees lyriques –certains, non sans un trait d'humour empreint de realisme, parlerent de cris d’orfraies- exposant leur dedication a toute epreuve, tout « hommes de l’art » qu’ils etaient, qu’avait reduit a neant en un instant la decision meprisante des leaders supremes de l’institution. Il s’en suivit meme des rebellions jamais vues jusqu’alors, souvent par declarations outrancieres interposees et railleries au comptoir sur les risques maintenant pris par tous les plongeurs de France, aveugles qu’ils etaient par un certificat medical qui n’avait, pour ainsi dire, aucune valeur. Les plus vaillants, et non des moindres, allerent meme jusqu’a rendre leur carte d’adhesion au parti qu’ils savaient qu’ils remplaceraient sans doute par une carte Open Water (bien plus utile en moyenne, reconnaissent-ils volontiers a mi-voix, en attendant de monter en grade et de pouvoir un jour s’inscrire a un IDC), comme en d’autres lieus on brule des drapeaux du grand ennemi imperial au son de youyous endiables.

Et pendant ce temps, les plongeurs plongeaient les eaux du monde avec delectation, parfois meme sans savoir qui sont tous ces gens sans qui rien ne serait possible.

Note : Nathalie, ne pas taper, tu sais que j’aime bien les anasthesistes.
J-B est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 19/04/2015, 21h26   #64
Kalipok
Gloub
 
Avatar de Kalipok
 
Date d'inscription: mai 2013
Localisation: IdF, bien trop loin de la mer :'(
Magnifique
Kalipok est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 08h02   #65
Micko77666
Invité
 
J'ai adoré la façon d'écrire, et encore plus le fond
  Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 10h02   #66
poune
Plongeur water-resistant
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: SUD
Les derniers messages résument bien le problème.


Ce qui a choqué c’est la forme et peu le fond.


Personnellement je ne connais pas d’argument scientifique ou médical pour qu’un patient soit vu par un médecin spécialiste pour des passages de niveau 2-3 plutôt que par son médecin traitant (qui le connait bien et sera au mieux orienter les explorations si besoin). Les certificats médicaux pour le passage du niveau 1 ont toujours étaient fait par le médecin traitant. Pourquoi 20 plongées après pour le passage du niveau 2 il faudrait que ce soit un médecin spécialiste. Dans ce cas-là, la sélection des plongeurs aurait été plus logique au début de sa carrière de plongée.
poune est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 10h14   #67
Kalipok
Gloub
 
Avatar de Kalipok
 
Date d'inscription: mai 2013
Localisation: IdF, bien trop loin de la mer :'(
J'ai un médecin du sport qui se trouve être également fédéral : du niveau 1 à la prépa N4, rien n'a jamais changé... 20 flexions, qqs questions pour savoir si ma santé a évolué depuis la dernière fois et zouh !

Mais je dois également signaler que mon généraliste habituel est du genre flippé : je lui ai demandé une fois un renouvellement de certif de non contre indication, ça l'a fait transpirer à grosses gouttes, du coup je ne lui demande plus, je ne veux pas qu'il me claque dans les pattes
Kalipok est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 10h15   #68
Micko77666
Invité
 
Surtout quand on voit le peu de différences entre les examens entre un spécialiste et non spécialiste. Mise à part un que j'ai eu qui m'a fait un Electro etc...sinon je suis resté 5min et sans le moindre tests..
  Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 10h49   #69
Pévégalerté
Recycle le Tx alimentaire
 
Avatar de Pévégalerté
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: au sud de l'Ile ( ... de France)
Pour ma part, du N1 au N3 (et annuellement aussi pour la licence), j'ai toujours fait faire mes certificats médicaux par un médecin du sport, sur les conseils de mon généraliste : électrocardiogramme, test de stress (apnée dans une bassine d'eau ou appui sur les globes oculaires), compression avant-bras au tensiomètre, test d'équilibre les yeux fermés et bien sûr questionnaire/bilan sanguin. L'an dernier, mon généraliste m'a demandé de faire un test d'effort, ce que j'ai fait.
Bref entre les deux, je ne vois pas ce que m'aurait apporté de plus un médecin fédéral, mais je me trompe peut-être ...
__________________
Tous mes neurones sont actuellement occupés. Veuillez me rappeler ultérieurement ...
Pévégalerté est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 13h35   #70
foxdiver
Pilou pilou pilou
 
Avatar de foxdiver
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: Pas loin de la Canebière
Perso, j'ai un médecin (et en plus elle est charmante) du sport qui n'est pas fédéral (je sais cémal...quoique peut être plus maintenant). Il a pris connaissance des contre-indications auprès d'un médecin hyperbare (qui est tout sauf Médecin fédéral mais plutôt médecin anti-fédéral).
Quelques questions, un test sanguin, une épreuve d'effort une fois sur deux et roule ma poule.
__________________
l'Humanité comporte deux sortes de personnes, les Marseillais et ceux qui rêvent de l'être.
RSE Delenda est
foxdiver est actuellement connecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  


Vieux 20/04/2015, 14h45   #71
Pévégalerté
Recycle le Tx alimentaire
 
Avatar de Pévégalerté
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: au sud de l'Ile ( ... de France)
Annotation: par foxdiver
Perso, j'ai un médecin (et en plus elle est charmante) du sport qui n'est pas fédéral (je sais cémal...quoique peut être plus maintenant)

Bah non, si tu n'étais ni handicapé ni en situation de reprise après accident, cétépamal ... [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Et pour les pathologies définies dans la [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], perso avec une hernie hiatale ... pareil : roule ma poule ! (suffit de bien expliquer et d'être convaincant)
Pévégalerté est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 15h32   #72

centre ou structure de plongée
marc_wl
Mistralopithèque confirmé
 
Avatar de marc_wl
 
Date d'inscription: avril 2007
Localisation: Lyon
Annotation: par foxdiver
Perso, j'ai un médecin (et en plus elle est charmante) du sport qui n'est pas fédéral (je sais cémal...quoique peut être plus maintenant). Il a pris connaissance des contre-indications auprès d'un médecin hyperbare (qui est tout sauf Médecin fédéral mais plutôt médecin anti-fédéral).
...



Ce qui est tout à son honneur ...
__________________
Jean-Marc - From what we get we make a living. From what we give we make a life.
marc_wl est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 18h30   #73
foxdiver
Pilou pilou pilou
 
Avatar de foxdiver
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: Pas loin de la Canebière
Annotation: par marc_wl
Ce qui est tout à son honneur ...

Qu'il soit fédéral ou pas, je m'en tamponne un peu.... le coeur de la 2F c'est les bénévoles (médecin ou pas).
foxdiver est actuellement connecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 19h14   #74
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Annotation: par mattguines
... la fin d un monopole, ...

Annotation: par poune
Pourquoi y aurait-il une commission médicale avec des certificats fait seulement par ces dits médecins pour de la plongée loisir ?

Annotation: par pévégalerté
... j'ai toujours fait faire mes certificats médicaux par un médecin du sport, ... Bref entre les deux, je ne vois pas ce que m'aurait apporté de plus un médecin fédéral, mais je me trompe peut-être ...

Une petite mise au point s'impose, puisque manifestement, tout le monde n'a pas vraiment compris la modification réglementaire interne à la FFESSM qui a conduit au clash entre la CMPN et le CDN : antérieurement, pour passer les N2 et N3 (ainsi que PE40, PA20, PA40, PE60), il fallait fournir un certificat de non contre-indication émanant soit d'un médecin fédéral, soit d'un médecin diplômé en médecine subaquatique, médecine de plongée, médecine hyperbare ou médecine du sport. Ce que l'on résume ici par "médecin spécialiste".
Le CDN a décidé unilatéralement en juin 2014 d'ouvrir le passage des N2, N3 et autres PA/PE avec un certificat de non contre-indication établi par "tout médecin".

Il n'y avait donc auparavant aucun monopole des médecins fédéraux, contrairement à certaines déclarations purement farfelues.
__________________
"Saut sac à la main", ... et "réception sur les globes oculaires !"
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] ([Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] ...)
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2015, 19h16   #75
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Annotation: par Patoux01
Généralement, je tombe malade quand j'ai besoin d'un certificat médical, ca revient moins cher et en plus on te demande pas de faire des flexions

Bel exemple !
Moins cher pour toi, oui certainement.
Moins cher pour la collectivité, certainement pas.


Annotation: par nanobulle
faire passer des certificats médicaux par des « médecins spécialistes de la plongée » pour les examens de N2 et plus, n’a aucun fondement, médical ou scientifique.
Est-ce cela ?
Dans une telle occurrence, la question qui me vient à l’esprit, moi qui suis un esprit simple : pourquoi l’avoir prise ? et sur quelle base ?

Je ne connais pas l'histoire complète de la CMPN, mais je suppose que le fondement des certificats "spécialisés" était essentiellement pratique à l'origine. Pour éviter la répétition des situations ubuesques que décrit parfaitement Kalipok :
Annotation:
Mais je dois également signaler que mon généraliste habituel est du genre flippé : je lui ai demandé une fois un renouvellement de certif de non contre indication, ça l'a fait transpirer à grosses gouttes, du coup je ne lui demande plus, je ne veux pas qu'il me claque dans les pattes

Et mon petit doigt me dit que, même à l'heure d'internet, cette justification est toujours d'actualité ...

Bon maintenant que tout le monde à eu l'info et a pu se défouler, qui sur la fédé, qui sur les médecins fédéraux, on va fermer.
On réouvrira pour donner des nouvelles, si besoin est.
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2015, 05h18   #76
Scubaphil
Génération bleu
 
Avatar de Scubaphil
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Guadeloupe, ex-Besançon, ex-Lyon
Réouverture de la discussion pour donner le point de vue officiel de la 2F, à travers le procès verbal de l'AG nationale n°75 des 11 et 12 avril dernier.

Extrait de [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] :
13ème Résolution : Rapport de la commission Médicale et de Prévention nationale.

Selon le Président de la Commission Médicale et de Prévention, les membres de la commission médicale et de prévention ont démissionné.
Ci-joint le texte : « Compte tenu des désaccords profonds avec le CDN, engageant notre éthique médicale et professionnelle, les membres de la Commission Médicale et de Prévention Nationale (bureau, médecins élus des régions et médecins des équipes) réunis en ce vendredi 10
avril 2015 à Lyon décident à la majorité de démissionner de leur fonction au sein de la CMPN. Décision effective à compter du 13 avril 2015
»

Explications du Président de la Commission Médicale et de Prévention.

Questions :
* Est-ce que nous avons des chances de revoir une commission médicale qui fonctionne dans de bonnes conditions ? On l’espère pour l’avenir.
* Miche HELLEU Président du CODEP 24 : Dans une telle situation, la seule solution est de se mettre autour d’une table et de trouver un accord.
* Georges MASANELLI Président Comité Réunion: Il importe d’avoir une commission médicale, il faut combler ce vide.
* Daniel RICCARDI Président du Comité RABA : Le comité respecte la décision concernant les certificats mais nous n’avons déjà plus de commission médicale en RABA. Il faut relancer cette activité c’est un appel au secours.
* Guy ZOMBERG - IN : Il faudrait qu’il y ait médiation avec présence du conseil des sages.

Le Président de la FFESSM répond que ces remarques suggèrent des actions qui, en fait, ont déjà été faites ; en effet lui-même a rencontré certains membres de la CMP, dont le bureau, en janvier 2015 pour évoquer un certain nombre de points, aujourd’hui réapparaissant, notamment ceux liés à la décision du Comité Directeur National sur le Certificat médical et qu’il est étonné de les voir ainsi réapparaitre en dépit de l’engagement des membres du Bureau de la CMP. Il rappelle le rôle consultatif des Commissions, fussent-elles nationales ou médicale, ainsi que le périmètre d’action des médecins tel défini par le Code du sport. Il regrette que la CMP se soit cristallisée sur le certificat médical depuis 10 mois alors que maints sujets importants méritent son attention et son expertise. Il rassure ainsi les membres : la situation n’aura pas d’impact sur la pratique des plongeurs ; le suivi des sportifs quant-à lui, sera maintenu dans les conditions prévues par le Règlement médical.

La résolution n°13, n’est pas passée au vote puisqu’il n’y a pas eu de présentation de rapport.
Fin de l'extrait.
Scubaphil est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2015, 11h08   #77

centre ou structure de plongée
marc_wl
Mistralopithèque confirmé
 
Avatar de marc_wl
 
Date d'inscription: avril 2007
Localisation: Lyon
On noie le poisson ? ou on atteint l'incendie ?
marc_wl est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2015, 12h49   #78
Txum
Taxi Diver
 
Avatar de Txum
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Paris
Annotation: par marc_wl
ou on atteint l'incendie ?


attend ?
éteind ?
attise ?

Faut être précis dans le sarcasme, bordel !

__________________
Plongeur pur malt, affiné en cuve inox.

[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Txum est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2015, 19h00   #79

centre ou structure de plongée
berny
Mordu de Plongeur.com
 
Avatar de berny
 
Date d'inscription: décembre 2003
Annotation: par marc_wl
On noie le poisson ? ou on atteint l'incendie ?

A la lecture du dernier subaqua, le CDN a visiblement choisi de noyer le poisson.
__________________
berny
berny est actuellement connecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2015, 20h52   #80

centre ou structure de plongée
marc_wl
Mistralopithèque confirmé
 
Avatar de marc_wl
 
Date d'inscription: avril 2007
Localisation: Lyon
Désolé pour la faute d'orthographie. Noyer le poisson permet aussi éteindre l'incendie.
marc_wl est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Discussion fermée


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le HTML peut être employé : non
Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Certificat médical pour N2. Exca Médecine 43 13/04/2015 10h17
Fin des cartes double face FFESSM/CMAS nikkocam Niveaux et prérogatives 1505 18/07/2013 15h02
Accord AIDA – FFESSM Chao-Lé Apnée 27 08/07/2007 19h35
Site de la Commission Nationale d'apnée - FFESSM Ludo DILIGEART Apnée 1 19/02/2005 15h37
[calendrier FFESSM] calendrier commission technique de la ffessm corinne Scubanews, les actualités plongée 0 23/12/2003 09h34


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 15h33.





vBulletin Copyright ©2010, Jelsoft Enterprises Limited - Plongeur.com (t)
Copyright © 2006 PLONGEUR.COM